Accueil
La compagnie
Projets
Créations
Ateliers et stages
Partenaires
Contact
Facebook

Créations

Je n’ai pas de mots… Wallah !

Je n’ai pas de mots… Wallah !

Je n’ai pas de mots… Wallah ! est une création partagée de la compagnie CK Points avec des acteurs professionnels, des réfugiés et des artistes en exil. Il s'agit du premier chapitre d’un travail artistique sur le thème de l’exil et du langage dans l’Europe d’aujourd’hui.

Ils viennent de Syrie, d’Erythrée, d’Afghanistan, de Tunisie, d’Egypte, du Mali, du Sénégal, de Côte d’Ivoire… Anciens professeurs de Conservatoire à Bamako ou d’Université en Syrie, anciens informaticiens, anciens journalistes, anciens musiciens ou anciens acteurs, ils témoignent avec leurs récits de l’exil comme endroit de dépossession.

Un projet engagé de création partagée

Après quatre année d’expériences de projets d’insertion par la pratique théâtrale avec des personnes réfugiés, la compagnie CK Points veut aller plus loin et pousser son travail d’action artistique vers un travail de création dans une réelle démarche de professionnalisation pour les acteurs étrangers avec qui elle travaille.

Nous devons toujours créer en peu de temps sur un temps dédié « au projet d’action sociale et artistique » or cela ne correspond pas toujours à la recherche artistique que nous proposons aux participants. C’est pourquoi l’an prochain, en partenariat avec le Centquatre-Paris, nous souhaitons approfondir le travail en proposant aux acteurs réfugiés et aux artistes en exil de vraies conditions professionnelles de travail pour la création du Chapitre 2 de « Je n’ai pas de mots… Wallah ».

Nous pensons qu’une manière de retourner à l’essence du théâtre est d’ouvrir les portes des structures culturelles institutionnelles à ceux qui en sont souvent exclus. A travers un espace scénique partagé entre jeunes acteurs professionnels, acteurs réfugiés et artistes en exil, nous souhaitons réinventer un espace où les réfugiés (acteurs professionnels et amateurs) reprennent leur dignité.

Comment raconter l’exil avec des mots qu’on ne connaît pas ?

« Vous avez peut-être compris l’histoire ou des bribes, rien peut-être. Vous étiez  peut-être perdu au milieu de toutes ces langues, vous saisissant d’un mot au vol, essayant de saisir le sens. Peut-être n’avez vous rien compris et alors vous vous êtes dit, mais pourquoi n’ont-ils pas sous-titrés, peut-être certains se sont dit, de quelle langue s’agit-il le bambara, le pachto, l’arabe, le wolof, l’espagnol,… Oui cette langue vous l’avez reconnu et l’arabe aussi. Peut-être avez-vous fixé la mer, écouter le son des vagues, vous n’avez pas cherché à comprendre, à quoi bon, peut-être certains ont même imaginé ce retrouver loin et on ressenti le sentiment de l’exil. L’exil… »

« Je veux dire.
– Quoi ?
– Rien.
– Comment ça ?
– Je ne sais pas. Je veux dire rien.
– C’est tout ?
– Oui. Pas possible dire autre chose. Pas de mots pour. Pas de voix.
– Ça manque ?
– Quoi ?
– La voix pour.
– Oui, ça manque. La voix. Et la langue. La langue manque. Suis autour mais pas dedans. Et dedans ça manque.
– Je peux parler pour toi si tu veux.
– Non.
– Je peux traduire pour toi si tu veux.
– Non. Pas de traduction. Je veux dire rien et pour rien pas de traduction.
– Parle-moi dans ta langue ? Silence.
– Dans ma langue, parle plus. Silence. C’est bizarre mais les mots, les cherchent. Cherche les mots dans toutes les langues. Aucune qui convient.
– Tu veux que je t’aide ?
– Non. Pas possible. Ne veux pas revenir, ne veux pas recommencer, veux aller en avant.
– Dis-moi quelque chose dans ta langue, juste pour que j’entende.
Silence... »
Ce premier chapitre a été créé durant un cycle de workshops d’apprentissage du français par le théâtre au Centquatre-Paris, qui s’est déroulé de janvier à mai 2017, mené par la Compagnie CK Points, en partenariat avec Langues Plurielles, le Centre d’Accueil pour demandeur d’asile (CADA Ile de France), Good Chance Theatre (UK), et le théâtre de la Ville (Festival Chantiers d’Europe).

Avec Mariam Dembele, Kamissa Diabate, Youssoufa Diata, Abdullah K, Perside, Narjès Rekeibi, Baher Saad, Youssef Walas.

Accompagnés par Linda Fahssis et Hélène Capelle.